J’ai eu à de multiples reprisent l'occasion de dénoncer le manque cruel de moyens dans la justice. Que l'on ne me resserve pas une nouvelle fois le fait que la paupérisation de la justice provient du fait que ce sont les chefs de juridiction qui gèrent leur budget. Ce ne sont quand même pas les chefs de juridiction qui déterminent la ligne budgétaire qui leur est allouée.

 J'avais eu l'occasion de vous faire part de la rencontre que j'avais eue avec ce magistrat (jubilatoire).

Il m'avait annoncé la sortie de son livre pour le 15 février et c'est aujourd'hui chose faite. De mémoire, il s'intitule « dernier état avant liquidation ». Il s'agit d'un constat de l'intérieur de l'appareil judiciaire tel qu'il fonctionne aujourd'hui en France. Nul ne peut remettre en cause l'intégrité et l'honnêteté intellectuelle de ce magistrat. Cela lui a d'ailleurs coûté sa carrière sans que cela n'ait jamais modifié son comportement. Il était hier soir l'invité du soir trois. Il a précisé, et c'est une vérité, que la plupart des magistrats avaient de plus en plus de mal à se taire au regard de la situation qu'ils connaissaient. Chaque audience solennelle de rentrée d'un tribunal ou d'une cour d'appel est aussi l'occasion de faire part du désarroi de ses juges qui n'ont plus les moyens de fonctionner et sur lesquels on tire un à boulets rouges à l'occasion du moindre dysfonctionnement.

Je suis convaincu que ce courageux magistrat n'est que le premier d'une longue liste. Ne pas dénoncer cette situation devient presque contraire à l'éthique du juge.

Gilbert Thiel a aussi dénoncé la mise en cause systématique des magistrats par les politiques, censé être le garant constitutionnel de leur indépendance… Il ne faut pas oublier que Gilbert Thiel a été l'un des fers de lance de la contestation contre la réforme qui consistait à supprimer les juges d'instruction.

À quelques semaines d'échéances électorales importantes, il apparaît qu'une telle lecture devient un acte de citoyenneté responsable. Si vous lisez ce livre, vous ne pourrez plus dire que vous ne saviez pas.


Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.