Je vous avais fait part il y a quelque temps de cette affaire qui m'avait été confiée par cette femme qui avait été mal soigné par un dentiste et qui s'était vu proposer une indemnisation ridicule par la compagnie d'assurances du praticien.

Malgré le fait que par mon intervention la compagnie d'assurances avait proposé une indemnisation six fois supérieure, ma cliente a préféré que nous poursuivions la procédure et j’ai plaidé cet après-midi cette affaire devant le juge des référés du tribunal de grande instance d'Avignon.

Manifestement, le comportement de cette compagnie d'assurances ne s'est pas modifié. Après m'avoir adressé directement une proposition d'indemnisation à hauteur de 6000 €, avec une proposition de provisions à hauteur de 1500 €, elle n'a pas craint de faire plaider par son avocat qu’il ne s'opposait pas à la mesure d'expertise proposée, mais qu'il offrait une provision à hauteur seulement de 750 €.

Vous auriez dû voir la tête du magistrat lorsque j'ai sorti le courrier de la compagnie d'assurances ou elle me proposait le double de ce que plaidait l'avocat…

J'aurais  la décision du juge dans une semaine et j'ose espérer qu'il fera droit à ma demande de provision, cette femme n'ayant que trop attendu pour pouvoir recouvrer un semblant de vie normale.


Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.