Absent sur mon blog, je me suis enfin décidé à écrire à nouveau et vous faire part des expériences toujours aussi riches qui jalonnent ma vie professionnelle.

Si je n'étais pas très présent sur ce blog, c'est tout simplement parce que pendant deux ans j'ai été bâtonnier de mon Ordre, ce qui m'a pris un temps très important, et ne m'a pas permis de pouvoir continuer à vous tenir informé.

J'ai depuis quelques mois repris ma liberté et me voilà donc en mesure d'être à nouveau présent sur mon blog.

L’histoire recommence en fanfare si j'ose m’exprimer ainsi puisque je serai la semaine prochaine devant la cour d'assises du Vaucluse pour deux affaires qui vont se succéder et qui sont pourtant assez similaires.

Dans la première affaire, je vais assister deux jeunes femmes qui ont eu l'infortune de croiser la route lorsqu'elles étaient enfants d'un prédateur sexuel qui les a, à plusieurs années d'intervalle, consciencieusement violé.

Ce procès se tiendra les 5 et 6 décembre prochain devant la cour d'assises de Vaucluse.

Je reviendrai sur cette affaire en vous précisant ses tenants et aboutissants afin que vous puissiez suivre ce procès.

La deuxième affaire qui se tiendra les 7,8 et 9 décembre me donnera encore l'occasion d'assister deux jeunes filles qui ont subi les mêmes faits par une autre personne, mais avec cette particularité qu'elles étaient déjà en perdition puisqu'elles avaient été placées dans une famille d'accueil.

C'est le mari de la personne qui accueillait les enfants qui s'est avérés être leur bourreau.

Voilà, maintenant que j'ai recommencé à écrire, je sens que je vais reprendre un rythme quotidien, du moins je l'espère, car j'ai plaisir à voir que malgré mon inactivité, de nombreuses personnes continuent à venir régulièrement visiter mon blog, ce qui me laisse à penser que vous y trouvez un intérêt.

À très bientôt donc !


Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.